Nous appelons poux de tête l’insecte portant le nom latin pediculus humanus capitis. Ce rampant est responsable de la pédiculose du cuir chevelu. La pédiculose est une parasitose : une affection due à un parasite. Les micro-coupures que le pou nous inflige pour s’abreuver de notre sang occasionnent des prurits : une sensation de démangeaison.

Testez vos connaissances sur les poux en parcourant la page : Le vrai et le faux sur les poux

Comment savoir si on a des poux ? De très nombreux signes permettent de détecter la présence des poux : lentes, démangeaison, rougeur sur la nuque et derrière les oreilles…

En cas d’infestation il est nécessaire de très rapidement avoir les bons gestes contre les poux pour ne pas laisser la situation s’aggraver et l’infestation se développer.

Pour gérer au mieux la situation, il est nécessaire de bien connaitre le pou et les différentes phases de son développement :

Les lentes :

Les lentes sont les œufs du pou. On les reconnait à leur forme allongée de couleur blanche à beige. Les lentes peuvent être confondues avec des pellicules notamment lorsqu’elles sont vides.

Elles mesurent environ 0.8 mm. Elles sont collées aux cheveux par un cément : sécrétion produite par la femelle qui se consolide à l’air. Une fois solidifiée, il est difficile de les détacher du cheveu. Les poux pondent à la racine des cheveux ainsi les lentes peuvent bénéficier de conditions idéales à leur incubation : chaleur et humidité. Elles possèdent des orifices leur permettant de rester en contact avec l’extérieur et assurer leur survie.

Les lentes éclosent au bout de 8 à 10 jours. Elles résistent mieux au traitement anti-poux grâce à leur cocon qui les protège des insecticides. Elles sont souvent responsables de l’échec du traitement.

Les nymphes

Les nymphes sont des poux qui n’ont pas encore atteint le stade adulte. De plus petite taille que le pou, elles mesurent environ 1 à 2 mm. C’est pourquoi, il est très difficile de les repérer dans les cheveux. Tout comme les poux, elles se nourrissent de sang. En 15 jours, elles auront subis 3 mues, et pourront s’accoupler 10h après la dernière.

Les poux :

Les poux sont hématophages. A jeun, ils sont transparents mais teintent sur le gris lorsqu’ils viennent de se nourrir. Ils peuvent vivre de 6 à 8 semaines sur le cuir chevelu. Cependant, hors de leur milieu de vie naturel, ils ne mettront que 3 jours à mourir.

Les poux mesurent de 1 à 3 mm. Les femelles sont plus grandes que les mâles. Sur leur tête allongée trônent 2 yeux et une paire d’antenne. Ils possèdent 4 pattes épaisses et 2 petites pinces à l’avant avec lesquelles ils entaillent notre cuir chevelu afin de se nourrir. Les poux ont un thorax composé de 9 segments. Le dernier segment composant le sexe du pou est légèrement creusé chez la femelle et muni d’une protubérance de la forme d’un cône chez le mâle. Le mâle possède 2 paires de testicules. Il peut féconder jusqu’à 18 femelles. La femelle quand à elle peut s’accoupler plusieurs fois au cours de sa vie. Une fois fécondée la femelle pond entre 4 et 10 œufs par jours pendant 3 à 5 semaines.